Objectif Climat

Ensemble pour un Plan climat vaudois efficient

Objectif Climat est la réunion de 30 organisations, pour demander au Canton de Vaud de créer un Plan climat vaudois réellement efficient.

Au printemps 2024 le parlement va élaborer le Plan climat vaudois 2.
Objectif Climat demande à nos député·e·s que les mesures préconisées par l’audit de l’EPFL y soient intégrées

Signez la pétition au Parlement et au Conseil d’Etat vaudois

Donnons-nous les moyens d’un Plan Climat efficace



Acte II
Questions aux groupes parlementaires

Le 6 février, Objectif Climat distribue une lettre aux député·e·s annonçant les questions pour :

20 février 2024 – 10h30
Elodie Lopez et Vincent Keller, Ensemble à Gauche et POP
Pensez-vous que les ZAD sont LA solution pour le logement des précaires climatiques ?

27 février 2024 – 9h
Jérôme de Benedictis, Vert’Libéral
Comment comptez-vous concrètement concilier la société à 2000W et l’utilisation de la voiture électrique ?

5 mars 2024 – 9h
Rebecca Joly, Vert·e·s
Transports public et trafic motorisé

12 mars 2024 – 13h30
Cédric Weissert, UDC
Pour favoriser l’auto-approvisionnement, êtes-vous d’accord de promouvoir la réduction des surfaces consacrées à l’élevage afin d‘augmenter la surface de production de nourriture végétale ?

19 mars 2024 – 9h
Sébastien Cala, Socialiste

Comment votre parti compte-t-il promouvoir la sobriété en matière  d’énergie et de consommation tout en garantissant un niveau de vie décent pour les classes défavorisées.

26 mars 2024 – 9h
Nicolas Suter, PLR

En 2024, la seule mesure phare mentionnée pour décarboner ce secteur est d’attribuer un budget de 600’000 francs


19.12 – Acte II, scène 1

© François Graf

Accueil de tous les président·e·s des groupes du Parlement Vaudois :

  • Jérôme de Benedictis, Vert’Libéral
  • Cédric Weissert, UDC
  • Rebecca Joly, Vert·e·s
  • Sébastien Cala, socialiste
  • Elodie Lopez, Ensemble à Gauche et POP
  • Nicolas Suter, PLR

Discours (texte intégral)

  • Yvonne Winteler, co-présidente de l’Alliance Climatique
  • Jean Martin, ancien médecin cantonal
  • Professeur Philippe Thalmann, co-auteur de l’audit de l’EPFL

Nous leur avons remis en format A3 le rapport du GIEC pour les décideur·euse·s et l’audit de l’EPFL.

Nous leur avons demandé d’intégrer les connaissances scientifiques aux lois.

Revue de presse

19.12 TSR 12h45
D’après un audit mené à l’EPFL, le plan climat vaudois est loin d’atteindre ses objectifs de réduction des gaz à effet de serre

19.12 LFM , Julie Marti et Robin Jaunin
Le journal de 12h (12:02:17)

19.12 Le Courrier
Oranges et rapports scientifiques pour les député·es


Lancement de l’Acte II

6.12 Communiqué de presse

6.12 La liberté / Le courrier – Raphaël Besson
Vaud: le collectif Objectif climat met la pression

6.12 Radio Chablais – Florian Barbey
Interview d’Yvonne Winteler

6.12 La Télé
Interview d’Irène Wettstein

6.12 LFM, Radio Lac – Keystone ATS
Objectif Climat demande un deuxième Plan climat digne de ce nom


Acte I : Rencontre avec les député·e·s

Le 10 octobre dernier, les 30 associations se sont retrouvées sur l’Esplanade du Château à Lausanne pour rencontrer les député·e·s lors de l’Acte I d’Objectif Climat. 

Interview de Sascha Nick

Chercheur à l’EPFL et professeur de durabilité à la Business School Lausanne et co-auteur du Rapport d’audit du Plan climat vaudois 1ère génération du Laboratoire d’Economie Urbaine et de l’Environnement de l’EPFL.

Le Plan climat vaudois…

Annoncé dans son programme de législature 2017-2022  en novembre 2017 et après avoir déclaré l’urgence climatique en mars 2019, le Conseil d’État présente le Plan climat vaudois  en juin 2020 : la volonté d’une réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) de 50% à 60% d’ici à 2030 (par rapport à 1990) et la neutralité carbone territoriale d’ici à 2050 (https://www.vd.ch/themes/environnement/climat/plans-climat-vaudois).

…insuffisant

Un audit de l’EPFL commandité par le Conseil d’État en 2022 montre que l’effet de ce premier Plan climat vaudois ne diminuera que de 8% les émissions en 2030. Cet audit présente des mesures clairement identifiées pour atteindre l’objectif de 50% à 60% d’ici à 2030. Il faut se baser sur l’avis des scientifiques.